Sciences & Techniques

  • « On a cru qu'on pouvait ressaisir notre destin et ne pas nous laisser dominer par la nature elle-même. Et c'est ainsi que nous avons exposé les cycles de la nature aux pires dangers. » En ce mois de Salon de l'Agriculture, plus de deux ans après la COP21, l'Aube et le 1 ont choisi de donner la parole à Pierre Rabhi, sans doute le plus célèbre de nos paysans. Réchauffement climatique, perte de la biodiversité, partage des richesses, questions éthiques, les questions sont nombreuses et variées. La réponse, elle, ne l'est pas : « Je suis péremptoire : il est urgent d'agir. »

empty