Sciences humaines & sociales

  • "Attention, lecture addictive ! On n'envoie pas impunément la balle de l'actualité à une philo-sophe véloce comme Adèle Van Reeth. Elle vous la renvoie avec une puissance et une érudition jamais dénuée de fantaisie, qui chaque fois vous emportent et vous emplissent de gratitude autant que de gai savoir. On n'imaginait pas - même si on s'en doutait un peu, à la longue... - qu'en la mettant au défi de philosopher sur, dans le désordre, le sport, les jeunes, les femmes, le pétrole, l'opinion ou encore ces fous d'Anglais ou cette étrange madame Merkel, qu'elle nous saisirait chaque fois par tant de profondeur [...
    ] Maintenant, bon voyage, Adèle Van Reeth a de bonnes nouvelles pour nous. Avant que d'apprendre à mourir, les philosophes nous aident à vivre." Eric Fottorino Directeur de l'hebdomadaire Le 1 Productrice et animatrice des Chemins de la philosophie sur France Culture, Adèle Van Reeth est philosophe. Elle anime également D'Art d'Art sur France 2. Elle est notamment l'auteure de La vie ordinaire (Gallimard, 2020).

  • La disparition progressive des kiosques et marchands de journaux rétrécit l'espace public de la démocratie qui se replie dans l'univers borné des smartphones et des tablettes où l'information est assignée à résidence par le jeu des algorithmes.
    L'intelligence artificielle - plus d'artifice que d'intelligence - prend le pas sur l'intelligence humaine pour fixer désormais à toute vitesse - érigée en vertu de l'époque - la hiérarchie des événements, selon des critères ou le clic commercial, le « putaclic » à vocation publicitaire, l'emporte sur le discernement éditorial. Éric Fottorino, directeur de publication du 1, s'engage.

  • "Nous avons voulu cerner au plus près la nature de l'héritage du gaullisme, son aspect composite fait de la rencontre d'un homme avec l'Histoire autant qu'avec un pays et un peuple, au point de paraître les personnifier dans une geste inégalée. N'a-t-on pas entendu, au début du mouvement des Gilets jaunes, des voix réclamer un général à l'Élysée - le général de Villiers ; l'époque a les ambitions qu'elle peut -, quand, cinquante ans plus tôt, d'autres voix, plus jeunes, voulaient chasser du pouvoir un général d'une autre trempe ? Une autre question se pose : qui aujourd'hui porte l'idée de rassemblement, de compagnonnage transcendant les partis, d'un intérêt général peu compatible avec l'esprit de boutique ?" Éric Fottorino

  • Ce livre introduit par Eric Fottorino, permet de lire et d'analyser les causes du départ de Nicolas Hulot du gouvernement.
    Nicolas Hulot avait donné un entretien au 1, en juin dernier il y souhaitait "éclairer les sources de sa vocation, ses erreurs, ses apprentissages, ses prises de conscience" la lecture de celui-ci à la lumière de cette annonce est nécessaire pour y comprendre le cri d'alarme qu'il pousse aujourd'hui .
    Ce livre contient la reprise intégrale de ses déclarations dans la matinale de France Inter, ainsi que son entretien complet paru deux mois plus tôt dans Le 1.

  • « La gauche politique fut le plus souvent divisée, mais ce qui unissait le peuple de gauche, c'était la foi commune en Liberté, Égalité, Fraternité. Nous sommes dans une période de régression ; nous ne savons si elle durera ; nous craignons de savoir où elle nous entraînera. Espérons qu'un jour, on ne sait quand, la devise trinitaire sera régénérée et que le soleil de 1789 éclairera une gauche elle-même régénérée. » Du haut de ses 96 printemps, Edgar Morin prend la plume pour dire ce qu'est la gauche, son histoire, ses combats, ses erreurs, ses évolutions. Dans ce texte lapidaire, brillant et sage, il dresse le portrait sans concession d'une gauche qui cherche son souffle et nous rappelle les valeurs que sont celles du peuple de gauche et qu'il serait, peut-être, temps de retrouver.

  • Des écrivains, des historiens, des économistes et des philosophes dressent un portrait actualisé de K. Marx et de son oeuvre.

  • À travers 3 entretiens fleuve et 2 textes d'hommage à ses mentors - Michel Rocard et Henry Hermand -, l'ancien collaborateur du philosophe Paul Ricoeur donne des clés essentielles de sa formation intellectuelle et de sa réflexion. Dans un premier entretien, Emmanuel Macron dit ce qu'il doit à Aristote, Kant et Hegel, avant de préciser en quoi la philosophie met en tension la pensée avec le réel. Il souligne aussi le vide idéologique des partis politiques. Dans un deuxième entretien, il s'en prend aux corporatismes qui bloquent la société française, avant d'esquisser les grandes lignes de sa pensée politique au-delà de ses compétences économiques. Dans un troisième entretien, le candidat se confie sur les livres qui l'ont formé, les écrivains et les romans de prédilection.
    Ce recueil est complété par un texte d'Eric Forrorino « Macron dans le texte » ainsi que les regards croisés de Marc Lambron, Natacha Polony et Vincent Martigny sur Emmanuel Macron.

  • Ma France Nouv.

    À la veille de la présidentielle, Emmanuel Macron nous donne sa vision de la France, après la crise des Gilets jaunes, alors que la pandémie secoue encore notre pays.
    De son berceau d'Amiens à Marseille, qu'il aime tant, en passant par la Seine-Saint-Denis, terre d'intégration, et les Hautes-Pyrénées de sa grand-mère, il livre ici une géographie intime. Son rapport charnel à la France. En outre, dans cet ouvrage, Emmanuel Macron rend hommage au général De Gaulle, un "mythe français", mais aussi à Michel Rocard et Henry Hermand. Le président revendique par ailleurs son attachement à la philosophie ainsi qu'aux livres. Bref, à travers ces textes issus du 1, de Zadig et de Légende, c'est une véritable rencontre avec l'homme qui dirige la France depuis cinq ans qui vous est proposée.

empty