Les souffrances du jeune Werther

Les souffrances du jeune Werther (IMPRESSION A LA DEMANDE)

À propos

Les souffrances du jeune Werther , par Goethe. Traduction nouvelle [par le Cte H. de La Bédoyère]...
Date de l'édition originale : 1809 Ce livre est la reproduction fidèle d'une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d'une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d'un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l'opportunité d'accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d'une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d'un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d'un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782012898752

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    256 Pages

  • Longueur

    23.4 cm

  • Largeur

    15.6 cm

  • Poids

    365 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Johann Wolfgang von Goethe

Goethe (1749-1832) qui a traversé tous
les courants de son temps, les Lumières,
le préromantisme, le néoclassicisme, et
dont la carrière littéraire a débuté par un
succès européen ( Les Souffrances du jeune
Werther ), est devenu très vite la forme
incarnée du « génie » : poète, romancier,
dramaturge, savant, diplomate (Napoléon
lui-même a souhaité le rencontrer en 1808),
conseiller politique du duc de Weimar. C'est
de cette ville qu'avec Herder, Schiller et
Wieland, il rayonna sur toute la vie culturelle
de son temps, et qu'il contribua à forger
l'allemand moderne. Il fut l'idéal de la
bourgeoisie éclairée et, comme le résume
Nietzsche : « On pourrait dire qu'en un sens,
le xix e siècle a également aspiré à atteindre
tout ce que Goethe a lui-même cherché à
atteindre personnellement : l'universalité
de la compréhension, de l'acceptation, une
manière de laisser-venir-à-soi le monde
entier, un réalisme intrépide, le respect de
tous faits. »

empty